NOS REALISATIONS

IMG_0980Notre intervention et son concept :
Il ne s’agit pas d’une action mais d’un ensemble d’actions complémentaires qui articulées entre elles concourent vers un même but : l’ augmentation des revenus agricoles. Ce qui est la seule solution pour réduire la pauvreté dans un pays à 90 % agricole.

La mise en oeuvre ne fait suite qu’à des conditions dûment acceptées :
DSCN0355– Les écoles sont rares mais elle existent : les enfants, garçons et filles en âge d’être scolarisés doivent fréquenter l’école et y rester pour un cycle complet. ( 6 années).
– Les lois du pays en matière de mariages doivent être appliquées. (âge légal : 18 ans)
– Le matériel n’est pas donné mais prêté.
– la durée de l’aide est limitée à 5 ans après le début de la maîtrise de l’ eau.
– l’ ensemble de l’ action fait l’ objet d’un palabre et se traduit par une convention approuvée par les autorités municipales.


Notre intervention est directe et sans intermédiaire.
  Nous allons nous même sur place pour superviser nos actions.

328

Un moment fort : la convention définissant les engagements  réciproques


Les axes principaux :

Déjà réalisé :
– Apport de matériel agricole au moyen de trois conteneurs, issu de l’ agriculture française du temps où elle était artisanale : petits tracteur de 25 CV, remorques à 4 roues, citernes, vibroculteurs (jeu de griffes pour ameublir la terre), outils de jardinage, de maçon, de mécanicien mais aussi machines à coudre à pédales, etc.

IMG_0413-(2)

Un tas de compost en préparation

– Depuis décembre 2015: Formation à l’ agroécologie : très important car il faut régénérer les sols en produisant de l’engrais naturel en compostant les matières disponibles sur place sans coût. (tiges de mil, bouses de bétail, menu-paille, cendres des foyer de cuisson). Par contre l’élément manquant est l’eau absolument nécessaire pour humidifier l’ensemble et provoquer la réaction d’activation de la transformation des matières en compost.

img_0403

Un plan de jatropha

– Plantation de jatropha pour créer de multiples haies et buissons pour s’ opposer au vent et retenir l’ humidité mais aussi produire du biocarburant expérimental avec ses graines.

– Conséquence directe de notre présence et de notre manière d’intervenir: une centaine d’enfants sont scolarisés alors qu’ils ne le seraient  pas ! ce résultat ne nous coûte rien financièrement. Il est dû uniquement aux conditions imposées pour bénéficier de notre aide.

moulin à farine en action

– Soutien aux femmes en allégeant le travail manuel très pénible du pilage du mil, en mettant à leur disposition des moulins montés sur des châssis et actionnés par les prises de force par des tracteurs.

  • – Quatre machines à coudre sont en service. Elles sont utilisées pour la confection d’habits à partir de pagnes dans le cadre d’un atelier apprentissage de la couture.

Les petits tracteurs que nous emmenons sont robustes, faciles d’entretien et peu consommateurs de carburant. Ils sont multifonctionnels et permettent d’ accomplir des tâches très variées


 

photos

La terre est mieux travaillée, c’est l’assurance d’une récolte à coup sûr meilleure.
Cela signifie plus de nourriture pour les humains. Quant aux animaux, mieux nourris ils seront mieux vendus !

sam_1244

Ce tracteur et ce jeu de griffes amenés dans notre dernier conteneur sont particulièrement efficaces pour préparer la terre.